01 79 73 41 44 - 02 44 84 43 34 [email protected]

Si vous vous lancez dans la grande aventure de la création d’un site web (pourquoi pas accompagné(e) de votre cher et tendre serviteur 😇), il va falloir respecter certaines étapes et surtout penser à l’outil que vous allez utiliser pour créer votre site web.

 

Par quoi commencer ?

Et si on parlait CMS dans un premier temps ?

CMS signifie “Content Management System”, ou en français dans le texte “Système de Gestion de Contenu” !… Alors certes, une fois que l’on vous a dit ça, vous n’êtes pas vraiment plus avancés.

Si l’on vous dit des mots comme : “Wordpress”, “Wix”, “Joomla”, “Prestashop”… Ça vous parle un peu plus ?

Concrètement, ce sont des plateformes, des logiciels, qui vont vous permettre de concevoir, créer, gérer, structurer… et mettre à jour un site internet.  Et cela, de manière très simple, sans forcément avoir de connaissances en codage, développement, HTML, CSS et tous ces mots qui font peur (et qui pourraient pas mal aider au SCRABBLE ! 🤓)

Donc, lors de la création de votre site internet, il va vous falloir sélectionner le CMS le plus adapté à ce que vous souhaitez faire. Il faut savoir qu’il existe 2 grands types de CMS :

Les CMS propriétaire (Wix, Jimdo, Weebly…) : la solution “la plus simple”.

Vous avez un pack tout compris : design, outil de conception du site, hébergement, nom de domaine, adresse e-mail, assistance technique…. BREF, vous avez tout à un seul endroit.

  • Avantages ✅
    – Très facile à utiliser (et généralement plutôt instinctif)
    – Pas de logiciel à installer (tout est déjà prêt)
    – Moins vulnérables aux attaques (étant donné que c’est eux qui s’occupe de votre sécurité)
    – Support professionel inclus et plus précis
    – Aucune connaissance technique nécessaire !
  • Inconvénients ❌
    – Il existe une version gratuite… mais limitée et avec plein de pubs ! Donc si vous voulez enlever la pub et avoir un nom de domaine bien à vous… il faut payer ! 💸
    – Pas de possibilité de faire de e-commerce à partir de la version gratuite
    – Pas vraiment adapté pour des projets très complexes (avec une grosse base de données par exemple)
    – Difficulté à migrer (si jamais vous voulez changer d’hébergement par exemple…)

 

Les CMS Open Source (WordPress, Joomla!, Drupal) : La solution qui offre le plus de liberté

Le principe : vous achetez un nom de domaine et un hébergement là où vous souhaitez (OVH, Gandi…) et vous y installez ce module. Une fois chose faite, vous pouvez télécharger un modèle (un thème) et jouer avec les options qu’il vous propose pour adapter le design, le contenu etc.

  • Avantages ✅
    – Le code source (HTML… le langage qui est à la base du fonctionnement de tout site web) est complètement disponible… donc concrètement vous pouvez y faire ce que vous voulez !
    – Le support est gratuit
    – Si vous avez un problème, vous pouvez vous appuyer sur une communaité hyper large
    – Il y a plein de plugins, extensions (Woocommerce pour un site e-commerce, WMPL pour un site multilingue, Yoast pour vous aider dans votre référencement…)
    – Choix libre de l’hébergeur
    – Pratiquement aucun limite technique (à partir du moment où vous savez un peu coder quand même ! 👨‍💻👩‍💻)
  • Inconvénients ❌
    – Pas d’assistance globale
    – Pas mal de plugins intéressants restent payants
    – Plus vulnérable aux attaques (étant donné que c’est à vous de mettre en place ce qu’il faut ! 🔐)
    – Plus hasardeux et moins intuitifs…

 

Donc en fonction de votre activité, de vos appétances à l’utilisation de ces outils, de votre budget… Il faudra choisir le CMS qui est le plus simple d’utilisation pour vous, ou pour la personne qui sera en charge de la gestion de votre site internet par la suite 😉

Établir un cahier des charges

Si comme Hannibal dans L’Agence tout risques, vous adorez “quand un plan se déroule sans accroc”, il est important d’en avoir un bon… plan ! Ce plan justement lors de la création d’un site internet, c’est votre cahier des charges.

Le cahier des charges est le document qui va regrouper toutes les informations structurantes pour la conception de votre site web :

1- La présentation d’ensemble de votre projet.

Présentation de l’entreprise

Dans cette partie, il va vous falloir présenter votre entreprise, les services ou produits que vous vendez, le rôle de votre projet web dans la stratégie de votre entreprise, le cas échéant s’il s’agit d’une refonte d’un site existant (pour savoir ce que l’on garde et ce que l’on enlève ! 🗑).

Les objectifs du site

Evidemment, il faudra également détailler le ou les objectifs de votre site internet : e-commerce ? Site vitrine ? Media en ligne ? Site évènementiel ?…

Les cibles

Il est important de définir précisément la ou les cibles adressées par le site (entreprises, particuliers, centres d’intérêts…). Nous verrons par la suite que la connaissance de vos cibles sera indispensable pour optimiser l’expérience utilisateur de votre site internet ! 🤓

Les objectifs quantitatifs, périmètre du projet, description de l’existant…

La présentation de votre projet doit aussi comprendre les objectifs quantitatifs que vous souhaitez atteindre (Nombre de visites sur votre site ? Volume de ventes ? Nombre de formulaires de contact remplis ?…), si votre site a vocation à être multilingue, s’il existe déjà certaines choses mises en place (nom de domaine et/ou hébergement déjà existant, ressources disponibles…)

2- Une description graphique et ergonomique

Votre site internet doit être le reflet de l’image de marque que vous souhaitez faire transparaître.

Charte graphique, Design, Maquette

Il est donc important de bien définir vos envies en terme de design, de couleurs, de typo… toujours en restant au plus proche de votre charte graphique ! 👩‍🎨👨‍🎨

Dans cette partie, vous pouvez donner des exemples de sites internet existants que vous appréciez particulière en terme de mise en page, d’ergonomie, de visuels… ou si vous avez déjà fait une maquette du rendu souhaité de votre site !

3- Une description fonctionnelle et technique

L’arborescence de votre site

Étape indispensable dans toute création d’un site web : la définition d’une arborescence détaillée (la plupart du temps sous forme de schéma). Quelles sont les grandes sections de votre site ? Quelles sont les pages principales ? Comment sont organisés les différentes rubriques ?

Une description fonctionnelle

Vous pouvez avoir besoin également de fonctionnalités techniques particulières : une boutique en ligne ? Un espace client dédié sécurisé par mot de passe ? Un blog ? Un moteur de recherche ? … Il est important de les décrire et de les détailler.

Les informations relatives aux contenus

Forcément, vous allez partager du contenu sur votre site internet ! 📝Mais quels types de contenus souhaitez vous intégrer : des articles ? Des images ? Des vidéos ? Des ressources téléchargeables (pdf par exemple) ?…

4- Les prestations attendues et planning

Les prestations attendues

Concrètement, qu’attendez-vous du prestataire qui sera en charge de réaliser votre site internet ?
– Développement
– Design du site internet
– Intégration du contenu
– Maintenance et mises à jour
– Formation à la gestion du site
– Accompagnement marketing…

Planning et “deadline”

Quelles sont vos modalités en terme de livraison finale de votre projet web ?

 

Voilà à quoi ressemble la structure d’un cahier des charges pour votre site internet ! Plus ce document sera précis et complet, plus le développement du site internet pourra être efficace, rapide et au plus proches de vos attentes ! 

Une fois ce document et ces étapes réalisées… Next step : la création et l’optimisation de votre contenu !

 

Share This